La sécheresse en Amazonie s’observe depuis l’espace

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Image de la forêt amazonienne prise en 1992 par un satellite de l'Agence spatiale européenne

Image de la forêt amazonienne prise en 1992 par un satellite de l’Agence spatiale européenne © AFP PHOTO ESA

Une étude de la NASA révèle une diminution du couvert végétal du bassin amazonien, en Amérique du Sud, grâce à l’analyse de photos satellitaires. La dernière grande sécheresse, en 2010, retenue responsable de cette diminution, est en effet visible depuis l’espace.

La sensibilité de la forêt amazonienne à la sécheresse est un sujet très étudié car les modifications portées par le changement climatique sur sa composition pourraient accélérer le réchauffement climatique. L’étude a été menée par une équipe de scientifiques qui ont analysé pendant une décennie les données de différents satellites, rapporte Econoticias. Les auteurs ont mis au point une cartographie des zones affectées en utilisant les seuils de précipitations, qui sont en dessous de la moyenne. Les cartes montrent une réduction de la végétation suite à la sécheresse de 2010 sur environ 1,5 million de km carrés en Amazonie, soit quatre fois plus que pendant la sécheresse de 2005. La dernière sécheresse avait également influé sur les niveaux des fleuves du bassin amazonien.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat des Nations Unies (GIEC ou IPCC en anglais) a annoncé que des sécheresses similaires pourraient devenir plus fréquentes dans le bassin amazonien.

Media Query: