Déplacement de milliers de personnes suite aux crues du Zambèze en Namibie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Fleuve Kunene dans le nord de la Namibie

Fleuve Kunene dans le nord de la Namibie © AFP PHOTO / STEPHANE DE SAKUTIN

Le nord de la Namibie, en Afrique australe, est victime de fortes inondations qui ont provoqué l’évacuation d’environ 4 000 habitants. Ces inondations sont dues aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur la région depuis janvier et ont provoqué la montée des eaux des fleuves Zambèze et Okavango.

Les crues du Zambèze déplacent habituellement des milliers de riverains, c’est pourquoi les habitants menacés sont organisés grâce à des systèmes informels d’alerte, rapporte IPS. Les autorités locales ont mis au point un système d’alerte précoce basé sur la communication des niveaux d’eau des fleuves qui bordent la région, par email ou téléphone.

Guido van Langenhove, hydrologue en chef du département des affaires de l’eau à Windhoek, capitale de la Namibie, indique « nous pouvons désormais donner l’alerte trois semaines avant l’arrivée des inondations, les points d’évacuation sont préparés à temps« .

Le président namibien a déclaré l’état d’urgence et avertit que la culture du maïs, fondamentale pour la zone, pourrait être affectée. Raphaël Mbala, président du Conseil régional de Caprivi, la zone touchée, attribue la fréquence croissante des fortes inondations aux changements climatiques qui touchent le bassin.

Media Query: