Les déchets alimentaires anglais coûtent cher en carbone

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

cartons alimentaires recyclés en France

Cartons alimentaires recyclés en France © AFP PHOTO JOEL SAGET

Le gaspillage alimentaire au Royaume-Uni correspond à 3% des émissions de CO2, d’après le rapport de l’organisation WWF, cite l’Independent. Selon ce rapport, la quantité d’eau nécessaire à la production d’aliments qui ne seront pas consommés équivaut à 6,2 milliards de mètres cubes soit l’équivalent de 6% des exigences en eau du pays. La quantité d’aliments gaspillés par les ménages anglais serait de 5,3 millions de tonnes.

Le rapport publié aujourd’hui est un des premiers à rechercher l’empreinte carbone des gaspillages alimentaires domestiques, et met en évidence leur impact sur l’environnement et la consommation d’eau.

Les Etats-Unis sont aussi un pays dont le gaspillage alimentaire est cher en émissions de CO2. L’organisation Environmental Protection Agency (EPA) estime que le gaspillage de ce pays s’élève à 34 millions de tonnes par an. D’après l’EPA, la majeure partie des déchets alimentaires est envoyée dans des décharges et produit du méthane en se décomposant, or ce gaz est 21 fois plus puissant que le dioxyde de carbone en termes d’émissions.

Par ailleurs l’EPA met en évidence les bénéfices du recyclage des déchets alimentaires à travers le compostage par exemple, qui augmentent la qualité des sols.

Media Query: