La peau des bananes purifie l’eau contaminée par les métaux

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Des bananes exposées dans un marché, au Caire

Des bananes exposées dans un marché, au Caire © AFP PHOTO/KHALED DESOUKI

La peau des bananes peut s’utiliser pour purifier l’eau potable contaminée avec des métaux lourds toxiques, révèle une étude publiée par Industrial & Engineering Chemistry Research, peut-on lire sur SciDev.

Les chercheurs de l’Institut de Biosciences de Botacatu au Brésil ont plongé les peaux de banane dans de l’eau polluée en plomb, et celles-ci ont absorbé 97% du métal en une heure. Ainsi, les peaux fonctionnerait mieux que les purificateurs conventionnels, tels l’oxyde d’aluminium ou la silice, dont les effets secondaires sont potentiellement toxiques. Et ce à un très faible coût.

Selon les experts, ce traitement est toutefois plus adapté à un usage industriel qu’à usage domestique car “la capacité d’absorbtion des peaux dépend de la taille des particules de métaux lourds, difficile à déterminer.”

Media Query: