Guyana : la déforestation progresse malgré le soutien financier de la Norvège

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Bharrat Jagdeo président guyana guyanien

Le Président guyanien Bharrat Jagdeo lors d’une conférence à Manaus en 2009 © AFP PHOTO/Antonio Scorza

La déforestation au Guyana a été multipliée par trois entre 2009 et 2010 alors que la Norvège s’est engagée à verser 250 millions de dollars sur quatre ans au gouvernement guyanien afin de l’aider à préserver ses forêts. D’après le site d’informations ENS, l’accord conclu entre les deux pays contiendrait en fait une clause autorisant une augmentation des taux de déforestation. Pour Laura Furones, de l’ONG Global Witness qui a réalisé un rapport sur la question, « il est encore trop tôt pour dire que l’augmentation constatée est directement liée à cette clause mais il est certain qu’il s’agit là d’une tentation pour le Guyana de profiter à la fois de l’expansion de l’industrie forestière et de bénéficier en même temps de l’argent de la Norvège ».

Signé en 2009, l’accord entre le Guyana et la Norvège vise à lancer l’un des tout premiers projets REDD+ au niveau national, mais cette clause pourrait bien « saper tous les efforts accomplis », estime Laura Furones. « Il est donc indispensable que chacun des deux gouvernements prenne acte de notre rapport et qu’ils renégocient cet accord », a-t-elle précisé.

Media Query: