L’armée péruvienne s’attaque à l’orpaillage illégal

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

perou or illegal armmée

Un des dragueurs de fond détruit par l’armée péruvienne sur l’Amazonie © AFP PHOTO/ERNESTO BENAVIDES

Les forces armées péruviennes ont lancé une vaste opération, samedi 19 février, pour mettre fin à l’orpaillage clandestin dans la région amazonienne de Madre de Dios au sud-est du pays. « L’exploitation minière n’est pas une activité illégale en soi, par contre ne pas se conformer à la législation environnementale est prohibé, nous devons donc faire en sorte que ces activités deviennent légales et respectent le droit », a déclaré le ministre de la défense Jaime Thorne, qui a annoncé que les militaires resteraient dans la région une fois les opérations achevées dans un mois. Le millier d’hommes des forces armées, appuyé par des hélicoptères, des avions et des bateaux, a pour le moment détruit une vingtaine de dragueurs de fond utilisés par les orpailleurs clandestins, dont la valeur est estimée entre 200 000 et 500 000 dollars l’unité, rapporte l’agence de presse péruvienne Andina le 20 février.

Media Query: