Désaccord entre la Bosnie et la Croatie autour d’une raffinerie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Désaccord entre la Bosnie et la Croatie sur une raffinerie

Raffinerie de Grandpuits en France © AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT

De part et d’autre de la Save, un affluent du Danube qui sépare la Croatie et la Bosnie, la pollution d’une raffinerie est perçue différemment. Pour les Bosniaques, la raffinerie de Brod,sur la Save, ne pose pas de problèmes. Mais les Croates se plaignent l’odeur et de la pollution de l’air qu’elle génère, rapporte Reuters le 8 février. Les ministres de l’environnement bosniaque et croate se sont donc rencontrés sur place afin d’évoquer la réduction de la pollution de l’installation. Les normes des deux pays en matière de rejets polluants divergent. Alors que les deux pays aspirent à adhérer à l’Union européenne, « les normes n’ont pas encore été harmonisées », reconnaît Mladen Zirojevic, le ministre bosniaque du commerce extérieur. La Croatie a modernisé les siennes, tandis que la Bosnie continue de se référer à celles datant de l’ère soviétique. Le ministre bosniaque a toutefois annoncé que la raffinerie de Brod pourrait être modernisée d’ici 5 ans.

Media Query: