Le poison menace les vautours africains

Publié le : Last updated:

vautours afrique pouson

Des vautours se nourrisent de la carcasse d’un hippoptame dans le parc du Selous Games en Tanzanie © AFP PHOTO/JOSEPH EID

Dans le parc du Masai Mara au Kenya, la population de vautours a décliné de 50% ces 25 dernières années. Tout autour du parc, le nombre de fermiers et d’éleveurs a augmenté durant cette période. « La principale menace proviendrait de ces derniers qui laissent des carcasses de chèvres mortes empoissonnées à l’aide d’un pesticide toxique, le Furadan, pour tuer les hyènes et les lions », écrit le New Scientist du 6 janvier. Un phénomène identique a aussi été observé en Asie du Sud où les troupeaux sont parfois traités avec des médicaments nocifs pour les rapaces.

En savoir plus sur la disparition des vautours en Inde

Media Query: