Bilan 2010 des catastrophes naturelles

Publié le : Last updated:

Bilan 2010 des catastrophes naturelles

Port au Prince après le tremblement de terre – 26 janvier 2010 © FP PHOTO / MINUSTAH / Marco DORMINO

En 2010, les catastrophes naturelles ont tué plus de 295 000 personnes dans le monde et coûté près de 130 milliards de dollars. En nombre de victimes, c’est l’année la plus meurtrière depuis 1983 où 300 000 personnes avaient péri en raison des risques naturelles et de la famine en Ethiopie. Tel est le bilan dressé par Munich Re qui note le rôle joué par le changement climatique avec une augmentation des désastres liés à la météo. Le premier réassureur mondial a recensé 950 catastrophes naturelles l’an passé. Un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes puisqu’en moyenne 785 catastrophes par an ont été enregistrées durant les 10 dernières années. « Le tremblement de terre de janvier en Haïti a été, de loin, le désastre le plus meurtrier avec la mort de 222 570 personnes, écrit Munich Re dans son rapport. La vague de chaleur et les feux de forêt en Russie viennent ensuite avec 56 000 victimes », rapporte le site le 3 janvier. Par contre, en terme de coût économique , les destructions entraînées par le tremblement de terre au Chili en février ont devancé celles d’Haïti, en effet, en raison de la pauvreté dans ce dernier pays, peu de personnes sont assurées.

Media Query: