Le risque d’autisme multiplié par deux à proximité des autoroutes

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

autisme ; enfantce ; bas âge ;

Les enfants nés à proximité d’une autoroute présentent deux fois plus de risque d’autisme © AFP PHOTO / Robyn Beck

La proximité d’une autoroute pendant la grossesse peut multiplier par deux les risques d’autisme chez l’enfant à cause de la pollution de l’air. Des chercheurs américains ont examiné 563 enfants âgés de 2 à 5 ans, dont 304 autistes, et ont découvert que ceux qui vivaient à moins de 300 mètres d’une autoroute à leur naissance (10 % des enfants) présentaient un risque d’autisme deux fois plus élevé, rapporte le Los Angeles Times. « Cela ne veut pas dire que la pollution de l’air ou les embouteillages favorisent l’autisme, précise Heather Volk, chercheur au Saban Institute of Children’s Hospital de Los Angeles et principale auteure de l’étude. Il pourrait néanmoins s’agir de facteurs qui contribueraient à son développement ». D’après le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, un enfant sur 110 serait atteint d’autisme aujourd’hui, et les cas ont augmenté de 57 % aux États-Unis entre 2002 et 2006, mais les médecins ne savent toujours pas si cette augmentation n’est pas simplement due à une augmentation et à une amélioration des dépistages.

Media Query: