Wikileaks : révélations sur les négociations climatiques

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

ban ki moon cop16 cancun climat

Copyright AFP Photo

Alors que les négociations internationales sur le climat à Cancun entrent dans leur dernière ligne droite avec l’ouverture de la phase diplomatique, les wikileaks révèlent certains des dessous des négociations de Copenhague, l’année dernière.

Les documents, disponibles en ligne sur le site du Guardian, racontent par le détail les efforts américains pour obtenir un accord : les milliards proposés à l’Alliance des petits pays insulaires (AOSIS) ou à l’Ethiopie (à l’époque porte-parole de l’Afrique) ou au contraire les menaces de couper les subventions à la Bolivie ou au Venezuela (deux pays producteurs de pétrole qui s’opposent au traité),…

Les documents racontent la préoccupation -logique- du gouvernement américain face aux BASICS : les grands pays émergents : Brésil, Afrique du Sud, Inde et Chine et même les tentatives d’espionnage des uns et des autres. Bref, comme pour les autres Wikileaks, aucun fait très surprenant, mais de nombreux détails croustillants.

Les documents rapportent même l’extrême pessimisme de Herman van Rompuy, président du Conseil européen, qui prédit un échec pour Cancun. Il ne reste plus que quelques dizaines d’heures avant de savoir la part de vérité contenue dans ce dernier telex.

D’Olivier Blond, envoyé spécial de GoodPlanet.info à Cancun

Media Query: