Les forêts communautaires, meilleures pour augmenter les stocks de carbone forestiers

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

REDD ; REDD+ ; mexique ; forêts communautaires ; carbone ; stocks carbone forestiers ; stockage

Femmes et enfants de la tribu des Lacandons, au sud du Mexique © AFP PHOTO/Janet SCHWARTZ

Les forêts gérées par les peuples indigènes sont mieux préservées et capturent davantage de carbone que les autres. Une étude, réalisée conjointement par l’ONG mexicaine Consejo Civil Mexicano de Silvicultura Sostenible (CCMSS) et par l’ONG américaine Rights and Resources Initiative, a comparé le mode de gestion communautaire avec différentes approches (reforestation, création d’aires protégées, plantations) sur une période de dix ans et a constaté que la gestion par les communautés locales était la meilleure solution pour protéger les forêts et préserver la biodiversité. Toutefois précise le site Terra Daily, il est indispensable qu’elle soit accompagnée de politiques précises et que les droits des indigènes sur les terres soient clairement établis pour être efficace. « Cette étude prouve que la gestion communautaire des forêts est devenu un outil de conservation efficace, tout en permettant de réduire la pauvreté », se félicite Sergio Madrid, le président du CCMSS. Au Mexique, 70 % des forêts du pays sont gérées par des peuples indigènes.

Media Query: