Comprendre la biodiversité : Exploiter une forêt sans la détruire

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

13 millions d’hectares de forêt –soit une surface équivalente à un quart de la France– disparaissent chaque année à cause de la déforestation. Face à un tel rythme, et face à la dégradation des forêts due à une exploitation très souvent incontrôlée, le WWF et d’autres organismes ont fondé dès 1993 le Forest Stewardship Council, ou FSC, afin d’améliorer la gestion du patrimoine forestier mondial.

Véritable système de certification et d’accréditation, le FSC accorde son label aux forêts exploitées de façon durable et aux produits qui en sont issus, du bois de charpente vendu dans un magasin de bricolage au parquet, en passant par des meubles ou encore du papier.

Ce sont des organismes indépendants spécialement accrédités qui évaluent les modes d’exploitation des forêts en fonction de 10 principes fondamentaux et 56 critères. Pour pouvoir bénéficier du label FSC, une forêt doit par exemple être gérée de façon à assurer un rendement durable dans le temps. Cela implique notamment un abattage sélectif et rigoureux permettant d’imiter l’évolution naturelle des forêts en ne coupant que les arbres les plus anciens. De même, l’exploitation doit préserver la biodiversité et maintenir les services écosystémiques forestiers. Enfin, les normes FSC comportent un volet social important, avec des dispositions concernant le bien-être et les droits des travailleurs mais aussi et surtout ceux des populations locales et des peuples autochtones. Au final, le FSC est le seul système donnant un poids égal aux intérêts environnementaux, sociaux et économiques.

Aujourd’hui, plus de 130 millions d’hectares de forêt répartis dans 80 pays sont labellisés FSC et plus de 17 000 certificats ont été accordés. Est-ce grâce à ce mécanisme que la déforestation a reculé entre 2000 et 2010 par rapport à la décennie précédente ? Peut-être en partie. Quoi qu’il en soit, le FSC est aujourd’hui un outil à disposition du consommateur lui permettant de choisir des produits issus d’une exploitation responsable et de contribuer ainsi à la préservation des forêts.

Martinière.

Media Query: