Bolivie : la montagne du Cerro Rico menace de s’écrouler

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

cerro rico ; potosi ; bolivie ; mine ; argent ; gisement ; accidents ; evo morales

Le Cerro Rico, au dessus de la ville de Potosi © AFP PHOTO/Aizar Raldes

Le Cerro Rico, la montagne qui surplombe la ville de Potosí en Bolivie, menace de s’écrouler à cause de l’exploitation du gisement d’argent qu’elle renferme, le plus grand du monde. « C’est comme un sablier qui s’écoule lentement », résume Celestino Condori, président du Comité civil de Potosí, une association locale. Chaque jour, ce sont 4 300 tonnes de terres et de minerais qui sont extraites. Après 500 ans d’exploitations, le Cerro Rico est sapée par 619 puits, dont 120 encore en activité, et 90 km de tunnels, rapporte le site Physorg.com. Conséquence, les glissements de terrains, les éboulements et les accidents se multiplient mais pour l’instant, le gouvernement tarde à réagir.

Media Query: