Les parcs nationaux ougandais connaissent un succès exceptionnel

Publié le : Last updated:

préservation ; girafes ; hippopotames ; buffles ; impalas ; zèbres

Une femelle gorille dans le parc national de Bwindi © AFP PHOTO / STUART PRICE

Plusieurs espèces d’animaux sauvages ont vu leur population considérablement augmenter au cours des dix dernières années, a annoncé l’Autorité ougandaise de la vie sauvage (UWA). Le nombre d’Impalas est ainsi passé de 1 600 en 1999 à 35 000 aujourd’hui, rapporte la BBC. La porte-parole de l’UWA, Lillian Nsubuga, explique que le départ des rebelles de l’Armée de résistance du Seigneur du nord du pays avait permis à l’UWA d’améliorer la surveillance et la lutte contre le braconnage en associant les communautés locales. « Nous ne pouvons cependant pas dire que le braconnage n’est plus un problème, précise-t-elle, mais nous avons au moins réussi à le circonscrire ».

Media Query: