Diminution des exportations de viande d’Argentine

Publié le : Last updated:

boeuf argentin asado

Un asado (barbecue à base de viande bovine) dans un restaurant argentin Copyright AFP Photo

Les exportations argentines de viande sont passées de 770 000 tonnes de bœufs en 2004 à moins de 380 000 en 2009. Entre mars 2008 et mars 2010, le nombre de tête de bétail a diminué de 15% passant de 57,8 millions à 48,9 millions, à la fin des années 1970, on comptait 61 millions de tête de bétails en Argentine. Une situation étonnante, car le pays est réputé pour sa viande et parce qu’en Amérique du Sud (Brésil, Uruguay et Paraguay) les exportations carnées continuent d’augmenter grâce aux marchés asiatiques. Pour la première fois, l’Argentine arrive 8e au rang des exportateurs de viande et se fait dépasser par l’Uruguay qui dispose de 15 fois moins de terre. « Une sécheresse qui a touché le pays en 2008 et 2009 ainsi que l’énorme expansion des cultures de soja qui désormais est le principal produit d’exportation de l’Argentine » constituent les principaux facteurs du déclin du bœuf argentin, rapporte l’IPS du 30 août. De surcroît, depuis 2006, l’Argentine a mis des barrières à l‘exportation de sa viande afin de garantir des prix aux éleveurs, mais cela a entraîné une baisse de la consommation locale et des profits pour les éleveurs.

Media Query: