Un projet secret de mine dévoilé au coeur d’une forêt primaire cambodgienne

Publié le : Last updated:

Une mine de titanium menace une forêt primaire cambodgienne

Phnom Penh, CAMBODGE: Un cambodgien navigue sur une rivière dans le district de Anlong Veng. 24 juin 2006. AFP PHOTO / TANG CHHIN SOTHY

Une des dernières forêts primaires qui se trouve sur les montagnes de Cardamome, une région reculée du Cambodge, est menacée par une mine de titanium, rapporte aujourd’hui Mongabay. Alors que les plans du projet existent depuis trois ans, l’exploitation n’avait jusqu’à présent pas attiré l’attention des écologistes jusqu’à l’arrivée des premiers bulldozers. Selon Michael Zwirn, à la tête des opérations de la Wildlife Alliance aux Etats-Unis, la mine pose « un danger très sérieux » aux espèces endémiques rares et pourrait mettre à mal l’écotourisme dans une zone classée dans le « Top 10 des Régions du Monde » du guide Lonely Planet de 2010. La mine devrait s’étendre sur 20 000 hectares, soit environ 1% de la surface forestière, grande de 2 millions d’hectares. Les écologistes craignent qu’une validation n’ouvre la porte à d’autres implantations de mines.

Media Query: