Alerte aux criquets à Madagascar

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Alerte aux criquets à Madagascar

Epandage de pesticides face aux criquets au Maroc © AFP/PHPHOTO/ABDELHAK SENNA

La FAO vient d’émettre une alerte sur la menace que représente les migrations actuelles de criquets à Madagascar. En effet, « Des essaims immatures, en nombre inconnu, de criquet migrateur malgache (Locusta migratoria capito) se sont formés, ont quitté le sud-ouest du pays où ils sont généralement cantonnés et ont commencé à migrer vers l’est et le nord, jusqu’à Maintirano. Le gouvernement estime que 460 000 familles rurales pourraient être menacées », lit-on sur le site de la FAO. À l’âge adulte, un criquet mange quotidienneté son propre poids et peut parcourir 100 km. L’agence des Nations Unies préconise une campagne de lutte préventive sur un demi-million d’hectares, dont le coût est estimé à 15 millions de dollars, pour que les criquets ne se reproduisent pas, ne se regroupent pas et n’adoptent donc pas un comportement d’essaim destructeur : Surtout que les criquets se reproduisent très rapidement, sur une année, jusqu’à 4 générations peuvent voir le jour.

Media Query: