L’utilisation de satellite et la baisse de la consommation de viande font reculer la déforestation en Amazonie

Publié le : Last updated:

forêt amazonie déforestation satellite consommation viande soja

La déforestation en Amazonie a diminué. Copyright Yann arthus-Bertrand

L’utilisation régulière de satellites et de radars de surveillance, la baisse de la consommation de viande et de la demande de soja sont les trois facteurs principaux qui pourraient expliquer une diminution spectaculaire de la déforestation en Amazonie depuis l’an dernier, rapporte The Guardian. L’Agence brésilienne pour l’environnement responsable de la protection de la forêt possède en effet depuis peu des outils de contrôle plus sophistiqués pour mieux repérer les bûcherons illégaux, même de nuit ou par temps nuageux. Si les chiffres 2010 de la déforestation seront officiellement publiés le 31 juillet prochain, les surfaces d’abattage illégal ne dépasseraient pas les 5000-6000 km2 cette année, contre 7500km2 en 2009 et 27000km2 en 2004. C’est une nouvelle victoire sur la déforestation dans le biome plus grand et le plus important du monde, s’enorgueillit Luciano Evaristo, directeur de la protection de l’environnement : « Avant ces données par satellite, nous opérions à l’aveuglette. En 2010, nos 244 actions ont été basées sur des données géographiques satellitaires précises. » Pour l’écologiste Philip Fearnside de l’Institut National de Recherches pour l’Amazonie à Manaüs, ce recul ne signifie pas pour autant que la déforestation est sous-contrôle. « Quand les prix des produits de base augmenteront à la fin de la récession, vous verrez que la déforestation reprendra. »

Media Query: