Les bouchons à vis menacent les forêts

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

TO/RFRANCE, PERTHUS : Un ouvrier forestier charge des plaques de liége récoltées dans une suberaie sur les hauteurs du Perthus, le 15 juin 2006. AFP PHOTO/ RAYMOND ROIG

La croissance du nombre de bouchons à vis utilisés pour les bouteilles de vins au détriment de ceux en liège menacerait 2 millions d’hectares de forêts à travers le Portugal, l’Espagne, l’Italie et l’Afrique du Nord, rapporte le Telegraph. Les forêts de liège prospèrent en grande partie grâce à l’exploitation industrielle de ce bois, qui garantit une préservation de ces espaces depuis des siècles. WWF estime que jusqu’à trois quarts de ces forêts pourraient être perdus si les bouchons à vis, déjà passés de 5 à 30% du marché du vin sur les 10 dernières années, continuaient leur progression. Dans ce cas de figure, les producteurs abandonneraient le liège pour planter des eucalyptus, non originaires de ces régions. Ce bouleversement pourrait compromettre la survie de plusieurs des espèces vivant dans ces forêts – plusieurs oiseaux ainsi que le lynx ibérique, menacé d’extinction.

Media Query: