Mobilisation internationale pour protéger une population de baleines grises au large de la Russie

Publié le : Last updated:

baleines grises ; russie ; rosneft ; prospection sismique marine ; pollution sonore

Les ondes sismiques émises au cours de la prospection risquent de perturber les baleines au cours de leur période de reproduction. © AFP PHOTO/OMAR TORRES

Le gouvernement britannique a demandé à la Russie de suspendre ses activités de prospection pétrolière au large de l’île de Sakhaline afin de protéger une population de baleines grises. La méthode utilisée – la prospection sismique marine – risque en effet de perturber les cétacés au cours de leur période de reproduction, explique le Royaume-Uni dans une lettre cosignée par une dizaine d’autres Etats. D’après l’UICN, « les ondes émises lors de ce genre d’activités sont tellement puissantes qu’elles peuvent gravement blesser les baleines », rapporte le Guardian. Ce n’est pas la première fois que la Russie reçoit une demande en ce sens. En mai, Julia Marton-Lefèvre, la directrice de l’UICN, avait écrit à Vladimir Poutine ; lors de la précédente réunion de la Commission baleinière internationale, le comité scientifique s’était montré « extrêmement préoccupé » par la question.

Media Query: