Réfugiés climatiques au Panama

Publié le : Last updated:

PANAMA: Vue aérienne de l'île Soledad Miria suite à un incendie Kuna

PANAMA: Vue aérienne de l’île Soledad Miria suite à un incendie, région autonome Kuna. 27/12/07. Copyright AFP Photo

Près de la moitié des 32000 habitants de ces îles, des indigènes de la communauté Kuna, sont directement menacés par la hausse du niveau de la mer, et une partie s’apprête à émigrer sur le continent sous peu, selon Reuters. Le phénomène causé par le réchauffement climatique est amplifié par l’exploitation traditionnelle du récif corallien, qui fournit habituellement une protection naturelle aux îles. « C’est quelque chose que l’on sera amené à voir de plus en plus« , a confié l’expert Albert Binger à Reuters en référence à des îles telles que Vanuatu ou Fiji également menacées.

Media Query: