Grande-Bretagne: Les panneaux solaires en odeur de sainteté

Publié le : Last updated:

panneaux solaires Grande-Bretagne réduction carbone redistribution électricilté

La cathédrale de Canterbury – en Grande-Bretagne Copyright AFP Photo

Les lieux de culte pourraient économiser 42 000 tonnes d’émissions carbone par an s’ils s’équipaient tous de panneaux solaires, rapporte The Telegraph. L’équivalent de 500 vols transatlantiques. »Les édifices religieux sont particulièrement bien adaptés à l’installation de panneaux solaires car ils possèdent souvent, sur leur versant sud, de larges toits exposés toute la journée au soleil« , explique Phil Bentley, directeur général du British Gas (l’équivalent des ErDF et GDF britanniques).Toujours selon le British Gas, les différentes communautés religieuses pourraient même apporter leur contribution en adoptant le Feed-in tariff, un programme gouvernemental qui rétribue les maisons individuelles et les organismes fournissant au réseau national de l’énergie provenant de sources renouvelables. En revendant leur électricité issue de panneaux solaires, les édifices religieux de Grande-Bretagne -églises, mosquées, temples et synagogues dont l’architecture n’est pas préservée- pourraient alors gagner 29 millions de livres sterling par an (soit près de 35 millions d’euros). « Une excellente nouvelle pour les lieux cultes de notre pays, s’enthousiasme Phil Bentley. Cela va permettre aux communautés religieuses de s’investir pleinement dans la lutte contre le changement climatique et de contribuer à faire de la Grande-Bretagne un pays sobre en carbone.« 

Media Query: