Le mercure se dégrade plus lentement dans l’eau de mer

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

mercure eaux de mer

Un étalage de poissons dans un supermarché aux USA © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Dans l’eau salée, la toxicité du mercure se révèle plus importante que dans l’eau douce, selon une étude publiée dans la revue Nature Geosience. Le mercure présent dans l’eau mer contamine les poissons et donc les êtres humains qui les consomment. Malgré une moindre concentration en mercure, le sel de l’eau de mer empêche le méthyle de mercure (une substance neurotoxique) de se détériorer sous l’effet des rayons solaires comme il ferait dans une eau douce, rapporte le New York Times du 28 juin. « Puisque les rayons du soleil ne le dégradent pas, le méthylmercure reste plus longtemps dans un environnement marin. Toutefois, l’agence de contrôle des aliments n’opère pas de distinction entre l’eau de mer et l’eau douce lorsqu’elle contrôle les poisson », explique Heileen Hsu-Kim qui a participé à l’étude.

Media Query: