Reconnaissance de l’efficacité des méthodes traditionnelles de prévision météorologique

Publié le : Last updated:

meteo savoir faire indigene

Champs de mais durant une secheresse au Kenya © AFP PHOTO/ SIMON MAINA

Les savoir-faire traditionnels indigènes associés aux techniques modernes permettent d’obtenir des prévisions météo plus fiables au Kenya, selon une étude de deux ans sur le sujet. Les chercheurs ont comparé, puis combiné les prévisions des deux méthodes de prévisions du temps, celle de la communauté Nganyi dans l’ouest du Kenya et les prévisions scientifiques. Le docteur Gilbert Ouma qui a dirigé cette étude déclare sur l’IPS du 29 avril que « étonnamment, les deux méthodes arrivent presque toujours aux mêmes résultats. La seule différence réside dans la zone de couverture des prévisions. La méthode scientifique couvre une région plus grande et peut prévoir les cyclones et el-nino entre autres. Le savoir-faire traditionnel sera plus précis pour une région donnée, cela peut juste concerner une dizaine de villages. » Les faiseurs de pluie ont révélé aux scientifiques leurs méthodes d’observation du comportement des animaux et des traces présentes sur un arbre. Les scientifiques craignent cependant que le changement climatique altère les signaux employés par les indigènes.

Media Query: