L’alimentation du bétail responsable du smog en Californie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

pollution ozone nourriture elevage USA

Une vache en Californie © Justin Sullivan/Getty Images/AFP

Depuis des années, la vallée du fleuve San Joaquin en Californie enregistre des niveaux de smog supérieur aux zones urbaines denses alors qu’il s’agit d’une zone rurale. Des chercheurs viennent de découvrir l’origine de cette pollution à l’ozone : l’alimentation destinée aux élevages. Celle-ci rejette 25 tonnes d’ozone par jour dans la vallée et devance le transport routier qui en émet, lui, 14 tonnes quotidiennes. « Le problème provient du stockage de la nourriture. L’alimentation destinée à l’élevage fermente lorsqu’elle reste dans un environnement pauvre en oxygène, et produit des composés organiques » déclare un des responsables de l’étude Michael Kleeman qui est professeur d ingénierie environnemental à l’université de Californie, lit-on dans le New York Times du 26 avril. Ces composés organiques s’échappent dans l’air où ils participent à la formation de l’ozone quand les éleveurs donnent à manger aux 1,5 millions de bovins de la vallée.

Media Query: