En Colombie, Rameaux rime avec écolo

Publié le : Last updated:

déforestation ; perroquet ; palmier à cire

Procession du dimanche des Rameaux à Cali, au sud-ouest de Bogota, le 28 mars 2010. MARS 2010. COLOMBIE © AFP PHOTO/Luis Robayo

Répondant à l’appel de l’Eglise catholique et des autorités, les Colombiens ont de nouveau effectué la procession du dimanche des Rameaux sans les traditionnels rameaux de palmier à cire. Cet arbre, symbole de la Colombie, est en effet au bord de l’extinction depuis de nombreuses années, tout comme la conure à joues d’or, un magnifique perroquet qui se nourrit de ses fruits et qui a pour habitude d’y construire son nid. Selon le journal Semana, l’archevêque de Bogotà Pedro Rubiano Saenz avait demandé aux fidèles qu’« ils célèbrent le début de la Semaine sainte avec des feuilles de maïs ou des plantes vivantes ». C’est la huitième année que cette campagne unique au monde est menée et les résultats sont plutôt satisfaisants puisque le nombre de palmiers à cire et de conures à joues d’or sont à présent en légère augmentation.

Media Query: