Le dilemme du transport maritime face au changement climatique

Publié le : Last updated:

réchauffement climatique ; transport maritime ; dioxyde de soufre

Porte-conteneurs dans le port d’Hambourg. JUIN 2009. ALLEMAGNE © AFP PHOTO DDP/ROLAND MAGUNIA GERMANY OUT

L’entrée en vigueur, à partir de juillet prochain, des nouvelles règles de l’Organisation maritime internationale (OMI) sur la réduction des émissions de dioxyde de soufre (SO2) du transport maritime risque de contribuer en parallèle au réchauffement de la planète. Ces règles, adoptées il y a deux ans par l’OMI, devraient en effet permettre de réduire de près de 90 % les émissions de SO2, un gaz notamment responsable du phénomène des pluies acides. Or le dioxyde de soufre est également connu pour son rôle de refroidisseur du climat puisque les scientifiques estiment qu’il neutralise environ 7 % des émissions de gaz à effet de serre rapporte The New Scientist. Pour Jan Fuglestvedt, qui travaille au Centre pour la recherche internationale sur l’environnement et le climat (CICERO) à Oslo, « le monde doit donc s’attendre à un double effet du transport maritime sur le réchauffement climatique, l’un dû au CO2 et l’autre à cause de la réduction de S02 dans l’atmosphère ».

Media Query: