Construction d’un centre expérimental de retraitement du combustible nucléaire en Corée du Sud

Publié le : Last updated:

nucleaire corée du sud projets

Manifestation contre l’importation de déchets nucléaire de Taiwan en Corée du Sud © AFP PHOTO

La Corée du Sud a entamé en février la construction d’un centre expérimental de retraitement du combustible nucléaire doté d’un réacteur à neutrons rapides à Daedeok dans la province du Daejeon. Ce centre dont le coût se monte à 180 millions d’euros est pourtant contraire à l’accord américano-coréen sur le nucléaire qui court jusqu’en 2014, date à laquelle le réacteur expérimental doit être achevé, et interdit à la Corée du Sud de retraiter ses combustibles nucléaires, rapporte The Chosun Ilbo du 15 mars qui s’interroge sur la possible réaction des Etats-Unis. Le centre se compose d’une réplique miniature d’un réacteur refroidi au sodium, un procédé qui permet de réutiliser des combustibles radioactifs sans pour autant les transformer en plutonium destiné à des usages militaires. En effet, le pays stocke actuellement plus de 10 000 tonnes de déchets nucléaires et en produit 700 chaque année. « Nous ne pouvons pas bâtir plus de centres de stockage car les habitants s’y opposent, les réacteurs à refroidissement au sodium sont donc la meilleure manière de traiter le problème », déclare un membre du gouvernement.

Media Query: