Un cinquième des transports de déchets sont illégaux dans l’Union Européenne

Publié le : Last updated:

Un cinquième des transports de déchets illégal dans l’Union Européenne

Des déchets sur une plage d’Albanie © AFP PHOTO / GENT SHKULLAKU

Près de 19% des transports de déchets au sein ou en provenance de l’Union Européenne sont illégaux, d’après une étude conduite entre octobre 2008 et juin 2009 par l’Impel (le réseau des autorités des États membres chargées de l’application et du respect du droit de l’environnement). Selon cette étude qui a porté sur 10 000 cargaisons de déchets dans 22 états membres de l’Union, 12% d’entre elles n’ont pas les bons papiers et les autres 7% sont constitués de produits dont l’importation est interdite dans le pays de destination, rapporte le NRC Handelsblad du 3 mars. Il s’agit de déchets dont le retraitement est compliqué et cher en Europe : du papier mélangé avec trop de plastiques, des pneus usagés mais considérés en suffisamment bon état pour servir au Vietnam ou encore des déchets électroniques envoyés en Afrique. « Ce n’est pas parce que les papiers ne sont pas en règle que cela pose un problème immédiat. Mais l’acheminement de certains déchets vers les pays en développement est tout simplement illégal. Vous pouvez parier qu’ils n’y seront pas traité d’une façon respectueuse de l’environnement. C’est choquant que le pourcentage de ces déchets qui quittent l’Europe soit si élevé », déclare Jonathan Verschuuren, professeur en droit européen de l’environnement. La commission européenne envisage la création d’une agence européenne de coordination du transport des déchets.

Media Query: