Les montagnes Aberdere au Kenya préservées grâce à une clôture initialement destinée à protéger les rhinocéros

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Ecosystème ; eau ; forêt ; biodiversité

Photo d’un rhinoceros noir et de son petit. Décembre 2007, Nanyuki, KENYA © AFP PHOTO / Ol Pejeta Conservancy / FELIX PARTON

Au Kenya, les 402 kilomètres de clôture électrique qui entourent les montagnes Aberdare au centre du pays ont permis de préserver une surface importante de forêt ainsi que les sources de quatre des plus grands fleuves du pays. Pourtant « au départ, le but était de protéger le rhinocéros noir » explique au Guardian Colin Church, qui dirige Rhino Ark, l’association à l’origine de cette initiative. « Mais ensuite, nous nous sommes rendu compte que les fermiers qui vivaient près de la clôture s’en réjouissaient et qu’en réalité, c’est tout un écosystème qui était en jeu ». Résultat aujourd’hui, « les Aberdare sont l’écosystème montagneux le plus préservé du Kenya, et peut-être même d’Afrique » estime Colin Church, à tel point que d’autres projets de clôtures sont à l’étude dans le pays, autour du Mont Kenya et du Mont Elgon, ou encore autour de la forêt Mau.

Media Query: