L’huile de palme certifiée est en danger

Publié le : Last updated:

L’huile de palme certifiée en danger

Chargement de la récolte des palmiers à huile aux Philippines © AFP PHOTO/TED ALJIBE

Le système de certification de l’huile de palme mis en place en 2002 par le WWF et Unilever risque de disparaître faute de soutien financier des industriels utilisant de l’huile de palme dans leurs produits. En effet, seul 27% de l’huile commercialisée en Europe depuis fin 2008 sous le label Roundtable on Sustainable Palm Oil ou RSPO (table ronde pour une huile de palme durable) a été vendu, rapporte The Independent du 25 janvier. Or, de nombreuses firmes (United Biscuits, Unilever, Waitrose) se sont engagées à acheter de l’huile de palme certifiée d’ici à 2015. Ce label a été fondé pour garantir que l’huile de palme employée dans la fabrication de produits alimentaires ou ménagers a eu un impact faible sur les forêts. Dato’ Azhar Abdul Hamid qui gère une plantation de palmiers à huile de palme répond aux industriels qui prétendent que la demande en huile de palme labellisée demeure insuffisante : « c’est étonnant que notre offre d’huile de palme certifiée dépasse la demande alors que c’est pourtant ce que l’Europe semble réclamer. Nous pensions que la demande dépasserait l’offre. Or, on produit plus d’huile labellisée que le marché n’en achète. Les industriels affirment être intéressés, mais ils ne font rien. Si le consommateur britannique fait pression, que les producteurs le veuillent ou non, ils devront faire en sorte que le RSPO fonctionne. »

Media Query: