Une frontière flottante entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda

Publié le : Last updated:

frontiere conflit petrole possible afrique

Copyright AFP Un soldat ougandais au bord de la rivière Semliki © AFP PHOTO/ Peter BUSOMOKE

La rivière Semliki qui fait office de frontière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda a changé de cours plusieurs fois depuis 1960 à cause de la fonte des glaciers. Le débit de la rivière a augmenté à cause de la hausse des températures ces dernières années. Son tracé a ainsi varié de plus de 10 mètres, ce qui a modifié l’appartenance territoriale d’une cinquantaine de kilomètres carrés ces dernières décennies. En amont de la rivière, une réserve de près de 1,5 milliard de barils du pétrole a été découverte dans la partie ougandaise du lac Albert. Les prospections se poursuivent le long de la rivière Semliki. « Cela peut conduire à un conflit. Nous savons qu’il y a du pétrole autour du lac Albert et dès qu’il y a du pétrole vous ne savez pas ce qu’il peut se passer », déclare Goreti Kitutu de l’autorité de gestion de l’environnement dans The Independent du 11 novembre. Les autorités des 2 pays travaillent à établir une ligne de frontière fixe.

Media Query: