Un millier d’expulsions aux îles Galápagos pour préserver l’environnement

Publié le : Last updated:

galapagos expulsions

EQUATEUR, Ile de San Cristobal : vue aérienne de l’archipel des Galàpagos prise le 23 mai 2006 © AFP PHOTO/Rodrigo BUENDIA

Le gouvernement des îles Galápagos a expulsé un millier d’Equatoriens ces derniers mois afin de préserver l’environnement. Le New York Times du 4 octobre explique que le gouvernement équatorien doit faire face à un dilemme entre l’expansion souhaitée du tourisme et les dangers que ce secteur représente pour l’environnement. En effet, la population des Galápagos a doublé en dix ans et atteint désormais 30 000 habitants. Les nouveaux arrivants, souvent pauvres, sont attirés par l’industrie lucrative du tourisme. Cela pose plusieurs problèmes comme le braconnage des tortues et des requins et l’introduction d’espèces invasives comme les rats. Ces citoyens comme, María Mariana de Reina Bustos, dont la fille a été expulsée, s’opposent vivement à cette mesure « on nous dit qu’une tortue destinée à être prise en photo par de riches étrangers vaut plus qu’un citoyen équatorien ». D’autres expulsions sont déjà annoncées.

Media Query: