L’expansion de l’aquaculture

Publié le : Last updated:

L'expansion de l'aquaculture

Depuis les années 1970, l’aquaculture connaît un développement fulgurant à l’échelle planétaire. Sa croissance annuelle dépasse 7% : plus que tout autre secteur de production animale ! Aujourd’hui près de 50 millions de tonnes de poissons, coquillages et crustacés en sont issus chaque année, soit le tiers de ceux qui sont commercialisés. L’aquaculture, hélas, génère les mêmes nuisances que n’importe quel élevage intensif : production de déchets azotés et organiques, rejets de composés chimiques (antibiotiques, fongicides…), risques sanitaires liés à la concentration.

Contribue-t-elle au moins, comme on pourrait l’espérer, à relâcher la pression sur les poissons sauvages ? C’est loin d’être toujours le cas. L’élevage de crevettes, par exemple, est généralement implanté sur des sites dont on a éliminé les mangroves, qui constituaient des nurseries naturelles pour les espèces marines locales. De plus, la pisciculture concerne souvent des espèces carnivores de grande taille, prisées des consommateurs : saumons, mais aussi dorades, turbots etc. Or ces prédateurs ont besoin dans leur alimentation d’acides aminés particuliers que l’on ne retrouve… que dans les poissons et leurs dérivés comme les farines ! On estime ainsi qu’il faut entre 2,5 et 5 kg de poisson sauvage pour faire 1 kg de poisson d’élevage carnivore !

Heureusement, il existe aussi des poissons herbivores, vivant souvent en eau douce, dont l’élevage non seulement pose moins de problèmes, mais pourrait être précieux pour fournir les protéines animales qui seront indispensables aux hommes et aux femmes de demain. Alors qu’il faut 7kg de céréales pour produire 1 kg de bœuf, 2 kg de céréales suffisent pour 1 kg de carpe, de tilapia ou de poisson-chat. En Chine, de nombreux petits agriculteurs intègrent l’aquaculture dans un système de polyélevage très efficace, utilisant par exemple le lisier de porc pour augmenter la production d’algues dans leurs étangs où les carpes grandissent ensuite plus rapidement. La pratique prometteuse consistant à élever des poissons dans les rizières (le riz est la première céréale mondiale), est également en expansion.

Media Query: