Echauffement climatique

Publié le : Last updated:

changement climatique notions de base

0,7 degré d’augmentation en un siècle, cela semble bien peu de chose : les fluctuations de température d’un jour à l’autre sont souvent bien plus importantes. Mais c’est en fait énorme, parce que cette augmentation est mesurée à l’échelle de la Terre, et parce qu’elle signe un changement à venir plus important encore. Un changement qui aura de telles répercussions que l’on préfère généralement parler de changement climatique plutôt que de réchauffement.

Jusque récemment, certains doutaient de l’existence du phénomène. Il est vrai que les faits n’ont été amenés que progressivement et qu’il y a quelques décennies encore, on parlait plutôt d’une glaciation à venir. Mais aujourd’hui, le débat est clos. Des milliers de chercheurs de plus de 130 pays se sont mobilisés autour d’une filiale de l’ONU, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Grâce à leur travail, récompensé en 2007 par le prix Nobel de la Paix, l’existence du réchauffement climatique ne fait plus de doute, de même que sa cause, qui est principalement liée aux gaz à effet de serre émis par les activités des hommes.

De nombreux détails restent à éclaircir, aussi les chercheurs envisagent pour la fin du siècle une augmentation comprise entre + 2°C et + 6°C. Mais la plus grande incertitude n’est pas scientifique. Elle est politique et sociale : Saurons-nous réagir assez vite et assez profondément ?

Avec le protocole de Kyoto, 38 pays industrialisés se sont engagés à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, de 5,8% par rapport à 1990. Mais même ce modeste engagement, encore très insuffisant, certains ne le respectent pas. Alors que le protocole arrive à échéance en 2012, l’enjeu est de trouver un nouvel accord plus ambitieux et de faire participer les Etats-Unis et les nouveaux pays industriels comme la Chine ou le Brésil – ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Mais les Etats ne sont pas les seuls à agir. Collectivités locales, entreprises, particuliers : chacun peut jouer un rôle à son niveau. Et la mobilisation de tous peut influer sur les politiques et peser dans les importantes négociations internationales à venir.

Media Query: