Recycler nos déchets

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

recyclage déchets 3R

Un Etatsunien produit 750 kg de déchets ménagers par an et un Indien habitant en ville à peine une centaine – des quantités qui augmentent rapidement. Les déchets que nous produisons reflètent notre richesse. Ils reflètent aussi une société, celle de la surconsommation et du jetable.

Dans la plupart des cas, ces déchets sont mis en décharge où ils créent de multiples nuisances : odeurs, dégagements de méthane, jus chargés de polluants s’infiltrant dans les sols ou s’écoulant dans les cours d’eau. Avec pour conséquence de dégrader les écosystèmes ou d’intoxiquer les populations. Dans d’autres cas, ils sont incinérés, ce qui permet de récupérer de l’énergie, mais leur combustion produit des résidus toxiques.

Jeter, c’est gaspiller des ressources d’autant plus précieuses qu’elles existent en quantités limitées. C’est pourquoi de plus en plus de déchets sont recyclés. Le compostage des déchets organiques est une pratique ancestrale simple encore utilisée largement dans les zones rurales.

Pourtant, en zones urbaines, il ne concerne qu’une infime part du traitement des déchets. Quant aux des déchets non organiques, leur recyclage se fait plus ou moins selon les matériaux. Il est facile pour le verre, l’aluminium, les papiers et les cartons. Il est plus complexe pour les composants électroniques, par exemple. Il demande alors une main d’œuvre abondante (il est donc souvent délocalisé dans les pays pauvres) ; il est dangereux pour la santé des personnes qui s’en occupent et peut se révéler coûteux.

Il possible d’aller plus loin encore, en minimisant à la source, dès la conception des produits, leur impact environnemental, par exemple en réduisant les emballages et en évitant l’emploi de matériaux toxiques ou non-recyclables. De la Nouvelle-Zélande au Japon, en passant par le Canada ou les Philippines, des villes et des régions se sont ainsi engagées dans la voie du « zéro déchet » : plus aucune mise en décharge et 100 % de recyclage à échéance de 15 à 20 ans. Cette démarche est résumée par un symbole : « 3R » pour Réduire la production de déchets, Réutiliser les objets, Recycler les matériaux. L’objectif est de fonctionner en boucles fermées, imitant en cela les écosystèmes naturels.

Media Query: