La toundra arctique accentue le réchauffement

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Tundra Arctic Canada

Un paysage de toundra près de Churchill, sur la baie d’Hudson (Canada). Les zones de toundra, qui couvrent 15% de la surface terrestre, se sont réchauffées de 1°C par décennie depuis 1970, soit plus vite que n’importe où sur la planète. © AFP Photo/Paul J. Richards

Le réchauffement rapide de la toundra Arctique dégage plus de gaz à effet de serre que prévu, accélérant le changement climatique. C’est le résultat d’une étude canadienne rapportée par Reuters. « Nous nous rendons compte que la toundra rejette en réalité bien plus de protoxyde d’azote et de méthane que quiconque ne l’avait imaginé auparavant », affirme Greg Henry, de l’Université de Colombie britannique. Les deux gaz en question ont un effet de serre respectivement 310 et 25 fois plus puissant que le CO2. A ces rejets s’ajoute la croissance rapide de plantes plus grosses qui, en assombrissant la surface, retiennent davantage de chaleur. Ces deux conséquences du changement climatique contribuent ainsi à en renforcer le processus.

Media Query: