Des gaz toxiques menacent des millions de personnes autour du lac Kivu

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Une concentration de gaz toxiques menace des millions de personnes autour du lac Kivu

La lave du volcan Nyiragongo atteint le lac Kivu © AFP PHOTO/Marco LONGARI

D’importantes quantités de dioxyde de carbone et de méthane sont emprisonnés sous le lac Kivu situé entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Une éruption du volcan Nyiragongo ou un glissement de terrain pourraient libérer près de 300 km3 de dioxyde de carbone et 60 km3 de méthane. Ces gaz toxiques menacent les deux millions d’habitants qui vivent autour du lac, rapporte The Guardian du 26 juillet. Une situation similaire avait déjà été observée au Cameroun où, en 1986, le lac Nyos saturé en carbone avait rejeté une bulle de gaz qui avait étouffé 1700 personnes. « Le lac Kivu est le sale grand frère de Nyos », déclare le professeur d’écologie George Kling de l’université du Michigan. « C’est comme une bouteille de bière secouée. Lorsque vous l’ouvrez, le dioxyde de carbone monte et la bière mousse. Pour un verre ça va, pour un lac c’est mortel. » Des ingénieurs tentent actuellement d’exploiter le méthane pour en tirer de l’énergie, ce qui dans le même temps devrait réduire le risque d’éruption.

Media Query: