Un projet contesté de canal entre la mer Rouge et la mer Morte

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Début du projet de canal entre la mer Rouge et la mer Morte

Cristaux de sel au bord de la mer Morte © AFP PHOTO/GALI TIBBON

Le gouvernement israélien a annoncé le commencement du projet-pilote de percement d’un canal entre la mer Rouge et la mer Morte alors que l’étude de faisabilité entreprise par la Banque Mondiale n’est pas achevée. Ce canal long de 180 kilomètres doit permettre d’envoyer 1,8 milliard de mètres cubes d’eau par an dans la mer Rouge, rapporte l’IRIN du 7 juillet. Un peu moins de la moitié de cette eau servira à alimenter grâce à des usines de désalinisation en eau potable Israël, la Jordanie et les territoires palestiniens tandis que l’autre alimentera la mer Morte qui s’assèche progressivement. Pour les écologistes, dont Mira Eldestein des Amis de la Terre : « débuter ce projet alors qu’on en est encore à l’étude de faisabilité est inacceptable », car puiser de l’eau dans le golfe d’Aqaba peut modifier les écosystèmes. Le mélange des eaux salés des deux mers peut avoir des effets inconnus et nuire à l’industrie et au tourisme. De plus, le tracé du canal traverse une zone d’activités sismiques, ce qui pose un risque de contamination des sols et des aquifères par le sel des eaux transportées.

Media Query: