Plus assez d’eaux boueuses pour les marais de Louisiane

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

mississippi river foley missouri louisiana louisiane fleuve barrage dam sediment marais marecage zone humide

ETATS-UNIS, Foley: Une habitation est entourée par le fleuve Mississippi en crue le 25 juin 2008 à Foley, Missouri. Des météorologues disent que le fleuve Mississippi semble avoir submergé les parties septentrionales de l’état du Missouri, et qu’il serait le 25 juin dans le sud de l’état ainsi que dans l’Illinois. Copyright AFP Photo / Joe RAEDLE

La disparition de plusieurs milliers de kilomètres carrés des marais de Louisiane est inévitable, peut-on lire dans le New York Times du 29 juin 2009. Au lieu d’alimenter les marais, la moitié des sédiments que charrie le fleuve Mississippi sont en effet retenus par les 8 000 barrages érigés actuellement dans le bassin versant, selon une étude parue dans Nature Geoscience. La faible alimentation du marais en sédiments est aggravée par le réchauffement climatique, qui fait monter le niveau de la mer, d’après l’étude. La mise en place de dérivations sur le fleuve apporterait certes des eaux boueuses et riches en sédiments, mais elle ne suffira pas pour sauver l’intégralité du paysage marécageux louisianais. D’après les chercheurs, les autorités devront donc choisir quelles zones seront sauvées et lesquelles seront abandonnées. « Ce sera une torture de décider où les barrages devront être démantelés », affirme Harry H. Roberts, de l’Université de Louisiane. L’effacement de ces barrages devra avoir lieu à proximité de La Nouvelle-Orléans pour être efficace sur le flux sédimentaire, d’après ce chercheur, qui précise que cela bouleversera les modes de vie et l’économie locaux.

Media Query: