L’Asie en première ligne des catastrophes naturelles

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Un villageois bangladeshi après le passage d’un cyclone dans la baie du Bengale, en mai dernier. Le Bangladesh et l’Inde figurent parmi les pays « extrêmement » vulnérables aux catastrophes naturelles, selon l’Onu. © AFP PHOTO/STR

La Chine, l’Inde, le Bangladesh et l’Indonésie sont les pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. C’est ce que révèle l’Index du risque de mortalité publié lundi par la Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations unies (UNISDR). Ce nouvel index mesure la probabilité de mourir d’une catastrophe naturelle selon les pays. Il prend en compte les cyclones, les séismes, les inondations et les glissements de terrain. « Il n’y a absolument aucun pays au monde qui ne soit pas potentiellement affecté par ces risques », souligne Margareta Wahlstrom, chef de l’UNISDR. Les populations actuellement épargnées par les désastres naturels pourraient en effet subir dans le futur les effets des dérèglements climatiques et la montée du niveau de la mer, rapporte Reuters.

Media Query: