Englouties par les eaux, les îles Carteret voient leurs habitants fuir vers Bougainville

Publié le : Last updated:

iles salomon

ILES SALOMON, RANONGGA: Une petite île émerge de l’eau, entourée par sa barrière de corail, le 7 avril 2007. Copyright AFP Photo / William WEST

Environ 2 600 personnes vont quitter les îles Carteret, envahies par la montée des eaux, pour l’île de Bougainville, rapporte le Solomon Times du 6 mai 2009. Au cœur de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, 5 familles ont, depuis le début du mois de mai, commencé leur emménagement dans leurs nouvelles maisons dans la ville de Tinputz. L’atoll des Carteret est composé de 6 îles coralliennes, dont le point le plus élevé se situe à 170 cm au-dessus du niveau de la mer. Les cultures agricoles, qui sont depuis plusieurs années envahies par les eaux salées, sont de moins en moins viables. Grâce à l’aide d’une organisation non gouvernementale, Tulele Peisa, le programme de relogement de ces réfugiés climatiques devrait s’étaler jusqu’à 2020.

Media Query: