Dharavi, le bidonville bientôt vide de « slumdogs »

Publié le : Last updated:

Une Indienne lave son bébé dans une rue de Dharavi, à Bombay/ © Rob Elliott/ AFP

Le bidonville de Bombay, contrôlé par la mafia, qui a inspiré le film de Danny Boyle « Slumdog millionaire », tiré du roman de Vikas Swarup, devrait être vendu par le gouvernement indien. Cinq promoteurs étrangers construiront de nouveaux immeubles, écoles, hôpitaux, réseaux d’égouts, etc., sur 215 hectares, rapporte le site d’information Rue89. L’État s’engage à reloger 300.000 habitants dans des appartements de 25 mètres carrés – « 300.000 ? Mais nous sommes un million ! », lance Ganesh, propriétaire d’une mercerie, à l’auteur du reportage. Ce plan de réhabilitation annonce, comme les sept plans précédents, un exode massif de la population. L’« opportunité du millénaire », selon le gouvernement, devrait faire de Dharavi un quartier résidentiel pour les classes moyennes.

Media Query: