Le commerce de l’ivoire relance le braconnage des éléphants

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Afrique du Sud, défense d’éléphants dans le parc national de Kruger ©AFP Photos

Le braconnage a atteint son plus haut niveau depuis l’embargo initial sur le commerce de l’ivoire décidé en 1989, rapporte the Independent.

La convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a autorisé, en octobre 2008, une vente légale d’ivoire de 108 tonnes en provenance de pays africains où la population des éléphants n’est pas menacée. Cette vente a relancé le braconnage des éléphants, notamment dans les régions où ils sont les plus menacés comme au Kenya. Dans le parc Kenyan de Tsavo, ces 6 dernières semaines, 5 éléphants ont été tués illégalement. Cet incident pourrait présager un retour du braconnage, s’inquiètent les défenseurs de la nature et les gardes du parc.

Media Query: