Mensonge écologique autour d’un barrage chinois

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

DR

En Chine, l’installation d’un barrage hydroélectrique d’une puissance de 135 mégawatts permet à une compagnie d’électricité allemande d’acquérir des crédits carbone dans le cadre du mécanisme de développement propre (MDP) du protocole de Kyoto. Le lièvre est soulevé par l’ONG International Rivers Network, car ce projet ne répondrait pas au critère d’additionalité du MDP. En effet, le chantier du barrage avait démarré deux ans avant que le projet n’ait été enregistré auprès des Nations Unis au titre du MDP.

Media Query: