Une barrière de béton pour protéger la forêt

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

La favela « Morro da Providencia » à Rio de Janeiro – Brésil © AFP PHOTO/VANDERLEI ALMEIDA

La construction d’un mur de béton de 3 mètres de haut et de 650 mètres de long autour d’un bidonville de Rio de Janeiro pour protéger la forêt alentour crée la polémique. L’appel d’offre pour cette « éco-barrière » autour de la favela Dona Marta a été rendu public le lundi 5 janvier, selon The Guardian. Ce mur doit empêcher l’extension urbaine sauvage de détruire la forêt et réduire la criminalité. Pour les militants des droits de l’homme et de la nature, la défense de l’environnement invoquée dissimule une mesure de ségrégation sociale. « C’est hypocrite de parler de la protection de la forêt tropicale atlantique sans considérer les enjeux du logement et des transports bon marché comme des moyens de réduire la pression sur la forêt. » explique Sergio Ricardo, un militant écologiste de Rio. D’autres projets de murs sont envisagés à Rio.

Media Query: