Un sanctuaire pour la biodiversité entre deux pays

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Paju Vol de canards sauvages

Vol de canards sauvages à Paju près de la zone démilitarisée. République de Corée © AFP PHOTO/JUNG YEON-JE

La frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord est un refuge pour la biodiversité. « L’un des derniers bastions de la biodiversité en Asie du nord-est », c’est ainsi que Tony Azios, le correspondant du Christian Science Monitor, présente la zone démilitarisée entre les deux Corées. En effet, cette frontière longue de 248 km de long et large de 4 km a été épargnée par l’urbanisation. On y trouve des représentants des deux tiers des espèces animales et végétales de la péninsule, certaines espèces n’ont survécu que dans cette zone tampon. À terme, ce secteur pourrait devenir un parc naturel, voire une zone classée au patrimoine de l’Unesco. Toutefois, avant de concrétiser ces aspirations portées par les autorités du Sud, il reste à déminer la zone, à résoudre les questions de propriété des terres et surtout à parvenir à un accord avec le voisin du Nord.

Media Query: