Régénération naturelle de la forêt de mangrove après le passage d’un cyclone

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Tigre du Bengale

Tigre du Bengale sautant à l’eau dans la région des Sunderbans SUNDERBAN – INDE© AFP HO

Un an après le passage du cyclone Sidr au Bangladesh, 1 500 km² de mangroves de Sundarbans dévastées se régénèrent plus vite que prévu. Dans le delta du Gange, les Sundarbans, au Banglasdesh, forment la plus grande forêt de mangroves du monde. L’AFP rapporte que les autorités forestières du Bangladesh envisageaient d’intervenir pour restaurer la forêt de mangroves en retirant les arbres abattus par le vent et en semant des graines. Mais les experts ont recommandé de laisser la nature faire son travail afin de préserver ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, dans lequel 5 000 tigres du Bengale vivent. La zone a été interdite d’accès aux populations des villages alentour pour éviter qu’elles ne viennent collecter du miel et ramasser les arbres morts. M. Shahidullah, responsable des forêts de Sundarbans, se réjouit des résultats obtenus : « Il y a des signes positifs partout. La décision du gouvernement de ne pas toucher à la forêt y est pour beaucoup. Le golpata, principal arbre de la forêt de mangroves, repousse dans les zones les plus sinistrés. Certains endroits ont déjà reverdi et les animaux sont revenus. »

Media Query: