Revers pour les énergies renouvelables lors d’un référendum en Californie

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

éolienne

Un agent d’EnXco, filiale d’EDF, travaille à l’installation d’une éolienne, le 17 octobre 2003 à Palm Springs en Californie. USA © AFP PHOTO ROBYN BECK

En Californie, deux propositions de la loi en faveur des énergies renouvelables ont été rejetées mardi 4 novembre lors d’un référendum. Le New York Times revient sur les raisons de ce rejet.

La proposition 7 fixait comme objectif que la moitié de l’électricité de l’état provienne d’énergie renouvelable en 2025. Deux tiers des votants se sont prononcés contre. D’un côté, les défenseurs de l’environnement estimaient, pour des raisons complexes propres à la Californie, que cette mesure augmenterait les prix de l’électricité, ce qui ralentirait paradoxalement la transition vers les énergies renouvelables. De l’autre côté, les partisans des compagnies de production d’électricité trouvent que l’objectif déjà existant de 20 % d’énergies renouvelables suffit.

L’autre mesure, la proposition 10, créant des incitations fiscales pour l’achat de véhicules motorisées ne roulant pas au pétrole a été refusée par 60 % des électeurs afin d’éviter de creuser encore le déficit de l’État.

Amy Thomas, porte-parole de la proposition 10, exprime sa déception à la vue de ces résultats dues selon elle à la crise : « Nous croyons que les Californiens soutiennent la transition énergétique vers le renouvelable. Mais le moment n’était pas favorable. »

Media Query: